Décrypter l’imagerie coloniale : la conquête de Madagascar (1895)

Dans le cadre du programme d’histoire 4ème : "L’Europe domine le monde (à la veille de 1914)"
samedi 6 juin 2015
par  M.BAERT
popularité : 3%

JPEG - 1.1 Mo
"A la fin du XIX e siècle et au début du XX e siècle, les images touchant le grand public grâce à de nouveaux organes tels ’Le Petit Journal’ (...) se font plus nombreuses mais doivent se renouveler sous peine de paraître "monotones". En effet, véritables épopées opposant les "bons" d’un côté - les Français, ceux qui incarnent la civilisation - et les "méchants" de l’autre - les "indigènes", ceux qui personnifient la barbarie -, les thématiques discursives [ = discours] et iconographiques [ = images] proposées inscrivent pour longtemps une perception manichéenne de la colonisation. Cette simplification permet par ailleurs, grâce aux ressorts iconographiques, d’exalter la fierté des métropolitains quant à l’action de leurs soldats mais aussi de les convaincre de la nécessité des efforts à fournir auprès de telles populations autochtones."

(extrait du livre d’Eric Deroo : ’L’illusion coloniale’, Editions Tallandier, Paris, 2005)

Ayons l’esprit critique : quand le colonialisme s’apparente au racisme...

Comment en est-on arrivé là ? Retour sur l’histoire d’une conquête coloniale...

Les documents présentés sont des numéros du "Petit Journal", supplément illustré du dimanche (sélection de journaux de 1894, 1895, 1896, 1897, 1898, 1899, 1900 et 1901, consultables en ligne sur le site des Archives Nationales : http://gallica.bnf.fr). JPEG - 42.2 ko

Voici une aide dans l’interprétation des 25 images ci-dessous :
- 1 : Les préparatifs en France de l’expédition ( = aventure),
- 2 : Le chef militaire, véritable figure du "héros" colonial,
- 3 : Représentation hystérique (et erronée) de la population malgache,
- 4 : Le repli des quelques Français présents sur l’île, menacés dans leurs intérêts (= justification de l’intervention),
- 5 : Le recrutement des soldats supplétifs à la Réunion ( = colonie française),
- 6, 7 et 8 : Exaltation du départ des troupes coloniales au nom du patriotisme,
- 9 : Vision sous-équipée de l’armée malgache ( = parti-pris du journal ?),
- 10, 11 et 12 : Opérations militaires montrant la supériorité française (fruit de la "révolution industrielle"),
- 13, 14 et 15 : Prise de la capitale et exaltation de la victoire ( = soif d’exotisme, nationalisme),
- 16, 17, 18 : Le retour des "héros" vers la mère Patrie ( = patriotisme, en réalité beaucoup de soldats étaient atteints de fièvres tropicales),
- 19, 20, 22 : Résistances locales et représailles armées (dix ans de "pacification" en réalité nécessaires),
- 21 : Les prétendus "bienfaits" de la civilisation apportés par la France (les Malgaches ne savaient-ils pas déjà cultiver des légumes ? => image de propagande),
- 24 : une représentation du pavillon de Madagascar à l’exposition universelle de Paris en 1900 (territoire approprié),
- 23 et 25 : La reine de Madagascar contrainte à l’exil (en résidence surveillée à Alger) et à l’acculturation (habillée à la mode européenne).



Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois