Merlin de Douai (1754-1838), un illustre inconnu

"Les grands hommes se bâtissent un piédestal et la postérité leur dresse une statue." (Victor Hugo)
jeudi 30 novembre 2017
par  M.BAERT
popularité : 10%

JPEG - 253.4 ko Cet article a été réalisé à partir de divers documents des Archives (ci-joints) :

- celles de Douai (www.ville-douai.fr),
- celles de la Bibliothèque Nationale de France (http://gallica.bnf.fr),
- celles de la Bibliothèque Numérique européenne (www.europeana.eu),

Mais également des ouvrages, parmi lesquels :

- Jean Tulard et alii : ’Histoire et dictionnaire de la Révolution française (1789-1799)’, Bouquins, Robert Laffont, Paris, 1987
- les Actes du Colloque sur Merlin de Douai (4 avril 1992),
- la thèse publiée en livre d’Hervé Leuwers : ’Un juriste en politique, Merlin de Douai (1754-1838)’, Artois Presse Université, 1996

Voici en quelques dates sa biographie : JPEG - 283.1 ko

- 30 octobre 1754  : Naissance de Philippe-Antoine Merlin à Arleux, fils de censier.

- 12 juillet 1777  : Merlin est reçu avocat au Parlement de Paris. Il reste un an dans la capitale.

- 27 novembre 1782  : Merlin prête serment devant la Chancellerie du Parlement de Flandres.

- 4 avril 1789  : Merlin est élu député du Tiers-Etat de la gouvernance de Douai aux Etats Généraux. Il participe au Comité chargé de la vente des Biens du Clergé. JPEG - 100.3 ko

- 28 octobre 1790  : Rapport sur les princes possessionnés d’Alsace où Merlin définit le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

- 1er janvier 1792  : Installation du tribunal criminel du département du Nord, dont Merlin a été élu Président.

- 4 septembre 1792  : Merlin est élu député à la Convention nationale. Il est un temps Commissaire dans les Pays-Bas autrichiens et la province de Liège.

- 16 janvier 1793  : Il vote la mort du roi après avoir rejeté le principe de l’appel au peuple. JPEG - 84.6 ko

- 17 septembre 1793  : Publication de la Loi des Suspect dont il est l’auteur, sur invitation de Danton.

- 3 août 1794  : Sept jours après la chute de Robespierre, Merlin est nommé Président de la Convention.

- 11 juin 1795  : Il est nommé représentant en mission dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais.

- 3 novembre 1795  : Il est nommé Ministre de la Justice (du Directoire) ; poste qu’il occupera plusieurs fois. JPEG - 133 ko

- 8 septembre 1797  : Après le coup d’Etat du 18 fructidor, Merlin et François de Neufchâteau sont élus Directeurs.

- 25 février 1798  : Merlin de Douai devint président du Directoire (par le jeu du roulement trimestriel). Il soutient l’expédition d’Egypte de Bonaparte.

- 18 juin 1799  : En butte à l’opposition des Conseils, les Directeurs* Merlin et La Révellière-Lépeaux doivent démissionner.

- 17 mai 1804  : Merlin prend le titre de Procureur général impérial près de la Cour de Cassation. JPEG - 135.5 ko

- 18 février 1806  : Merlin est nommé Conseiller d’Etat en service ordinaire, hors section.

- 15 août 1809  : Il est nommé Comte d’Empire. Il est en outre reconnu pour ses qualités de juriste.

- 30 juin 1811 : il est élevé au grade de Grand-Officier de la Légion d’Honneur. La même année, il est promu Conseiller d’Etat à vie. JPEG - 53.3 ko

- 15 février 1815  : Lors de la Première Restauration, Louis XVIII met le Procureur général Merlin à la retraite d’office car il est régicide. Exilé en 1816.

- En novembre 1830  : Merlin est de retour à Paris.

- 26 décembre 1838  : Merlin meurt à son domicile parisien.

JPEG - 37.3 ko * Pour éviter une nouvelle dictature, synonyme de tyrannie, les Thermidoriens (ainsi appelés car ils avaient renversé Robespierre le 9 Thermidor an II) avaient décidé de mettre en place une Constitution (celle du Directoire) où le pouvoir exécutif serait partagé entre 5 Directeurs et le pouvoir législatif entre 2 assemblées.



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois