Le Pévèle ? La Pévèle ?

Pévèle, du latin "pavula", pâture
samedi 18 janvier 2014
par  M.BAERT
popularité : 6%

JPEG - 76.2 ko
Pour écrire cet article, nous avons utilisé quelques sources :

(1) dictionnaire et encyclopédie Larousse (www.larousse.fr) ;

(2) la publication de la Société Historique de Pévèle : "Le Pays de Pévèle en ce temps-là", Westhoek, Editions des Beffrois, 1986 ;

(3) le livre de Guy-Pierre Eloire : "Le pays de Pévèle", Punch Editions, 1996 ;

(4) le site du centre de recherche sur l’innovation et son transfert (www.crit.cg47.fr) pour étudier l’association "Pévèle 2000" (www.lepevelois.fr) ;

(5) le site de la Communauté de Communes du Pays de Pévèle (www.cc-paysdepevele.fr) ;

(6) le site du scot du Douaisis (www.scot-douaisis.org) pour des informations sur la Communauté de Communes Espace en Pévèle ; JPEG - 266.3 ko

(7) le site de référence de l’intercommunalité (www.intercommunalites.com) pour des informations sur la Communauté de Communes Orchies-Beuvry-la-Forêt ;

(8) le site de la Communauté de Communes rurales de la Vallée de la Scarpe (www.ccrvs.fr).

(9) l’actualité évolue, on peut donc la suivre sur le site de "La Voix du Nord" (www.lavoixdunord.fr).

La photographie du logo est une vue de Mons-en-Pévèle (source : www.annuaire-mairie.fr).

Pour connaître les manifestations culturelles locales, sur ce sujet, nous vous conseillons le site de la "Société Historique du Pays de Pévèle" dont le lien apparaît en bas de page.

Faut-il dire le Pévèle ou la Pévèle ?

Lorsque l’on fait une recherche "Pévèle" sur le site de l’encyclopédie Larousse, voilà ce que l’on obtient en réponse :

"la Pévèle ou le Pévèle

Région du département du Nord, au S.-E. de Lille.

Cultures (endive, chicorée, fourrage) et élevage bovin." (1)

On peut donc dire "le Pévèle" ou "la Pévèle" : vive la parité de l’orthographe française ! Il n’y a donc pas incompatibilité entre "le collège du Pévèle" et le site du "collège de la Pévèle".

D’ailleurs, dans son ouvrage, la Société Historique du Pévèle précise :

"Peu importe qu’on dise Le ou La Pévèle : ce joli nom viendrait d’un mot latin neutre qui se traduit habituellement par Pâturages. (...). Quoi qu’il en soit, la Pévèle correspond à un pays de pâturages et de bois aujourd’hui." (2)

Quelle définition donner à cet espace ? Une approche géohistorique...

Selon le journaliste Guy-Pierre Eloire :

"La Pévèle ? Au nord, c’est la plaine de Bouvines, célèbre au moins pour sa bataille (1214), c’est Camphin-en-Pévèle, en bordure du Mélantois, et c’est Cysoing, dont l’abbaye , plus que millénaire (elle date du 9e siècle) rayonna tant et tant de temps sur la contrée environnante...

La Pévèle ? A l’ouest, c’est la Marque et son affluent le Zécart, c’est Mons-en-Pévèle (107 m), le point culminant du pays, autre champ de bataille, c’est aussi Pont-à-Marcq (...) et c’est encore Thumeries, la capitale du sucre (Béghin-Say), (...) et puis c’est la forêt, celle de Phalempin, haut-lieu de sport équestre...

La Pévèle ? Au sud, c’est la Scarpe, c’est Saint-Amand-les-Eaux et Marchiennes, et c’est Flines-lez-Râches, autres contrées baignées et boisées, autres terres d’abbayes, (respectivement des 7e et 13 e siècles) et dont il reste des traces...

La Pévèle ? A l’est, c’est l’Elnon, et par exemple Mortagne-du-Nord, sur les rives de l’Escaut, et puis c’est la Belgique, Brunehaut, Rumes, Froidmont, le Tournaisis. Région naturelle, la Pévèle historique et géographique ne connaît pas de frontières...

La Pévèle ? Le coeur, enfin, c’est Orchies, un bourg parfois appelé "Paris en Pévèle", le bourg aux douze incendies, qui tel le phénix toujours renaît de ses cendres. Orchies que le monde entier ou presque connaît pour sa chicorée, la chicorée Leroux (...)" (3)

Que nous apprend l’association économique du pays de Pévèle 2000 ? Une approche économique...

"Le Pays de Pévèle situé aux confins de l’Artois, du Hainaut et de Flandre, bien que chevauchant la frontière franco-belge, est un territoire géologiquement homogène qui a une identité physique réelle (paysage, habitat dispersé, type d’agriculture) mais également des aspects sociaux et historique communs. Le Pays de Pévèle démantelé jadis n’existe pas administrativement mais affiche une identité historique, culturelle et sociale forte.

L’agriculture et l’industrie sont les deux activités dominantes de ce territoire. Les services et le tourismes percent.

Pour l’agriculture, on dénombre 600 exploitants qui cultivent 42 000 ha. Les productions sont très diversifiées : les principales cultures sont l’endive, la fraise, les semences, les pépinières et les cultures maraîchères de plein champ.

Dans le secteur industriel, on compte plus de 300 PME/PMI implantées sur 500 ha cumulés de zones industrielles. Il s’agit d’une industrie à haute valeur ajoutée reposant sur l’agro-alimentaire (chicorée, farine et bière), l’électronique (automatismes industriels), la chimie fine (photo et produits pharmaceutiques et la plasturgie), le travail des alliages légers, la passementerie et la confection (tradition de travail à domicile).

Le secteur des services pour sa part est représenté par environ 1 200 artisans et commerçants qui interviennent dans le tourisme de proximité et le commerce d’appoint ainsi que les services personnalisés.

L’évolution économique de ce territoire est marquée par l’expansion des deux principales activités (agriculture et industrie) auxquelles viennent s’ajouter de plus en plus la formation et la recherche.

La population est composée de ruraux et de rurbains.

Dans ce territoire qui relève de 2 états (4/5ème France et 1/5ème Belgique), le sentiment d’appartenance au Pays de Pévèle est très vif." (4)

Quelles étaient les communautés de communes dans le Pévèle avant 2014 ? Un territoire à géométrie variable...

" La Communauté de Communes du Pays de Pévèle (C.C.P.P.) regroupe dix-neuf communes situées au sud de Lille. Cette collectivité territoriale, dirigée par des élus communautaires issus des conseils municipaux, exerce des compétences transférées par ses communes membres. (...)
Celle-ci est composée de 19 communes (...) : Attiches, Avelin, Bachy, Bersée, Bourghelles, Camphin en Pévèle, Cappelle en Pévèle, Cobrieux, Cysoing, Ennevelin, Genech, Louvil, Mérignies, Moncheaux, Mons en Pévèle, Mouchin, Templeuve, Tourmignies et Wannehain." (5)

"La Communauté de Communes Espace en Pévèle est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale à taxe professionnelle unique. Elle a été créée en décembre 2001. (...) Elle regroupe 7 communes (Aix, Auchy-lez-Orchies, Bouvignies, Coutiches, Landas, Nomain, Saméon). " (6)

La Communauté de Communes Orchies-Beuvry-la-Forêt créée en 2001 (7) correspondant aux 2 communes citées.

La Communauté de Communes Rurales de la Vallée de la Scarpe (8) englobe enfin 7 communes : Bousignies, Brillon, Lecelles, Rosult, Rumegies, Sars-et-Rosières, Thun Saint-Amand.

En conclusion...

On peut donc écrire "le" ou "la" Pévèle, même si les anciens du collège préfèrent "le" et les puristes de la langue française "la". La Pévèle est donc un bassin de vie, une contrée dont Orchies est le centre.

En ce qui concerne, ce territoire géohistorique, une réforme des collectivités territoriales s’impose pour éviter les confusions : En 2011, M. le Préfet souhaite créer une E.P.C.I. (Etablissement Public de Coopération Intercommunal) regroupant les 43 communes de la Pévèle, mais tous les conseils municipaux concernés ne le souhaitent pas (cf. : article "La Voix du Nord" du 21-07-2011, voir site, note 9).

Finalement, en 2014, entre en vigueur la nouvelle intercommunalité de la Grande Pévèle, dite "Pévèle Carembault". "La Grande Pévèle, ce sont 38 communes invitées à unir leurs destinées, situées entre Camphin-en-Pévèle au Nord, Bouvignies au Sud, Camphin-en-Carembault à l’Ouest et Saméon à l’Est. (...)" (cf. : article de "La Voix du Nord" du 02-12-2012, voir site, note 9)

Quelles sont les dernières nouvelles parues sur le sujet ? "Les bases de la Pévèle Carembault (CCPC) ont été posées : équilibre politique et géographie." (cf. : article de "La Voix du Nord" du 10/01/2014, voir site, note 9)



Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois